Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

03/04/2009

C'était un vendredi

Le 10 avril prochain, cela fera 11 ans que l'accord de paix a été conclu en Irlande du Nord. Chose amusante, le vendredi saint tombe cette année le 10 avril 2009, renvoyant ainsi à l'accord éponyme conclu 11 ans plus tôt. Du moins, c'est ainsi qu'on le nomme dans les pays à dominante catholique. C'est ainsi que les Catholiques d'Irlande du Nord ont coutume de l'appeler Accord du Vendredi Saint (Good Friday Agreement). Pour leur part, les Protestants d'Ulster l'ont baptisé Accord de Belfast (Belfast Agreement). Eh oui, la religion protestante ne reconnaît pas les saints. On a tendance à l'oublier. Comme quoi, les expressions sont piégées et peuvent trahir le back-ground culturello-religieux.

01/04/2009

Dissidents en baisse, police en hausse

D'après le Premier ministre nord-irlandais, Peter Robinson, des "républicains" - entendez des "Catholiques" - ont fourni des informations à la police permettant l'arrestation de dissidents républicains (The News Letter). Une telle chose aurait été tout à fait impensable pendant "les Troubles". Une preuve supplémentaire du déclin du phénomène paramilitaire au sein des communautés catholiques.

Par ailleurs, on signalera que la police nord-irlandaise compte à ce jour 26 % de Catholiques (BBC). L'objectif est d'atteindre 30 % d'ici 2011. L'accord de paix de 1998 avait prévu un recrutement 50/50 des Catholiques et des Protestants. L'accord de Saint-Andrew, survenu en 2006, a précisé que l'imposition de ce recrutement perdurerait jusqu'à ce 30 % des effectifs de la police soient Catholiques.- après cela le recrutement se poursuivrait normalement.

Jusqu'en 1998, la police nord-irlandaise comptait 8 % de Catholiques. Ces derniers étaient souvent victimes de harcèlement moral de la part de leurs collègues protestants. Dans le même temps, ils étaient considérés comme des cibles prioritaires pour l'IRA. Au cours des Troubles, 300 policiers  - toutes origines confondues - ont été tués, dont 277 du fait de l'IRA.

Il a également été procédé à l'engagement de 31 policiers issus de groupes minoritaires (Pakistanais, Afro-antillais,  Chinoise et  Indiens).

La proportion de femmes est passée de 12 % en 2001 à 23,43 % aujourd'hui.

31/03/2009

L'adieu aux larmes

Comme annoncé précédemment, je publie un article sur les derniers événements en Irlande du Nord dans le "Libertés" n°453 (avril) - la revue d'Amnesty International Belgique.

J'y explique pourquoi le processus de paix est sur la bonne voie, et ce malgré les attentats des dissidents républicains. J'aborde aussi la question de la reconversion professionnelle - combien difficile - des paramilitaires aujourd'hui.

NB : Actuellement, l'Ulster est secoué par une série d'émeutes, d'incendies de voitures et de fausses alertes à la bombe (voir : Belfast TelegraphYahoo Actualités). Il s'agit fort vraisemblement de répliques aux récentes arrestations de dissidents républicains. Rien de bien inquiétant en soi (voir ma note : Du bon usage des émeutes). Se sentant acculés, les irréductibles semblent avoir décidé de pratiquer la tactique de la terre brûlée.

10:08 Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ira, cira, rira, amnesty, paramilitaires

30/03/2009

Arrestations à Dublin

Deux hommes et une femme auraient été arrêtés ce dimanche 29 mars à Dublin par la police qui enquêtait sur des dissidents républicains, rapportent la BBC et The Independent. Ils sont suspectés d'activités terroristes. Des bombes artisanales - de type "pipe bomb" - ont été trouvées sur place.

On l'oublie souvent, mais la République d'Irlande a toujours servi - et sert encore - de base arrière aux dissidents républicains. Des camps d'entraînement clandestins y sont organisés. La police irlandaise traque ces activistes et a, depuis les années 70, procédé à de nombreuses arrestations et au démantèlement de ces camps d'entraînement.

10:10 Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : républicains, terrorisme