Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

22/04/2009

En sommeil...

Ce blog entre dans une phase de sommeil.

D'ailleurs, on ne parle plus beaucoup de l'Irlande du Nord.

Si vous souhaitez suivre l'actualité de là-bas, je vous invite à consulter le coin médias.

Si vous envisagez de partir à Belfast prochainement, je vous invite à lire "Un été à Belfast" en guise de mise en bouche et de l'emporter comme compagnon de voyage. Certains de mes lecteurs l'ont fait et ne l'ont pas regretté.

15:20 Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : belfast

07/04/2009

Les victimes doivent-elles pardonner?

Je vous invite à lire l'analyse édifiante de Mick Fealty du Guardian (06 avril 2009) sur la vérité, le pardon et le fait de "tourner la page" dans l'Irlande du Nord d'après les Troubles.

Comme il l'observe dans son papier "Northern Ireland's deafening silence", certaines plaies chez les victimes et parents de victimes - tout aussi victimes - sont trop profondes pour envisager avec joie le processus de paix et la réconciliation.

15:19 Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : victimes, irlande du nord

03/04/2009

C'était un vendredi

Le 10 avril prochain, cela fera 11 ans que l'accord de paix a été conclu en Irlande du Nord. Chose amusante, le vendredi saint tombe cette année le 10 avril 2009, renvoyant ainsi à l'accord éponyme conclu 11 ans plus tôt. Du moins, c'est ainsi qu'on le nomme dans les pays à dominante catholique. C'est ainsi que les Catholiques d'Irlande du Nord ont coutume de l'appeler Accord du Vendredi Saint (Good Friday Agreement). Pour leur part, les Protestants d'Ulster l'ont baptisé Accord de Belfast (Belfast Agreement). Eh oui, la religion protestante ne reconnaît pas les saints. On a tendance à l'oublier. Comme quoi, les expressions sont piégées et peuvent trahir le back-ground culturello-religieux.

01/04/2009

Dissidents en baisse, police en hausse

D'après le Premier ministre nord-irlandais, Peter Robinson, des "républicains" - entendez des "Catholiques" - ont fourni des informations à la police permettant l'arrestation de dissidents républicains (The News Letter). Une telle chose aurait été tout à fait impensable pendant "les Troubles". Une preuve supplémentaire du déclin du phénomène paramilitaire au sein des communautés catholiques.

Par ailleurs, on signalera que la police nord-irlandaise compte à ce jour 26 % de Catholiques (BBC). L'objectif est d'atteindre 30 % d'ici 2011. L'accord de paix de 1998 avait prévu un recrutement 50/50 des Catholiques et des Protestants. L'accord de Saint-Andrew, survenu en 2006, a précisé que l'imposition de ce recrutement perdurerait jusqu'à ce 30 % des effectifs de la police soient Catholiques.- après cela le recrutement se poursuivrait normalement.

Jusqu'en 1998, la police nord-irlandaise comptait 8 % de Catholiques. Ces derniers étaient souvent victimes de harcèlement moral de la part de leurs collègues protestants. Dans le même temps, ils étaient considérés comme des cibles prioritaires pour l'IRA. Au cours des Troubles, 300 policiers  - toutes origines confondues - ont été tués, dont 277 du fait de l'IRA.

Il a également été procédé à l'engagement de 31 policiers issus de groupes minoritaires (Pakistanais, Afro-antillais,  Chinoise et  Indiens).

La proportion de femmes est passée de 12 % en 2001 à 23,43 % aujourd'hui.